ph_kir3Il est un homme que les Dijonnais n'ont pas oublié : Le CHANOINE KIR, né Félix KIR, en 1876,cet homme à la personnalité hors du commun et le chemin plutôt glorifiant a laissé son nom au lac de Dijon mais surtout à l'apéritif blanc-cassis de Bourgogne.

 

 

 

Né à Alise-ste-Reine,pas loin du site où Vercingetorix mena bataille contre César, il grandit et devint un bon élève; il aurait pu faire de grandes études, mais,adolescent, il choisit d'entrer dans la religion. Avec un goût de missionnaire, il deviendra prêtre dans plusieurs communes, mèlant sa vie de paroissien aux activités des jeunes des villages.

A la fin de ce siècle, on parle de la séparation de l'église avec l'état; Le Chanoine Kir ne reste pas muet et bon journaliste de nature, il écrit dans le " bien du Peuple". Avec un franc-parlé, il s'exprime dans des conférences et obtient une notoriété de toutes les classes de société.

1940, la guerre éclate. Tout le monde fuit, la municipalité de Dijon est abandonnée.Le préfet nomme une commission de 5 hommes pour administrer la ville. Le Chanoine KIR est à la tête de ce groupe.Il entre très vite dans la résistance. Les allemands font un camp de prisonniers à Longvic, près de Dijon. Avec l'aide d'un réseau de la sncf,Félix KIR fait passer le courrier aux familles des zones libres mais surtout, environ 5000 prisonniers seront fait évadés.Les allemands finiront par découvrir cette organisation cachée, KIR fut arreté et jetté en prison.IL y écrira: "la vie de prison dans une cellule au secret est humainement insupportable. Il y a de quoi devenir fou ".Toutefois, le feld-maréchal, intrigué par ce prisonnier pas comme les autres le fit libérer en lui ordonnant de stopper toute activité au sein de la ville.

Mais Le Chanoine KIR ne peut pas rester silencieux devant divers faits de cette guerre . " dites à votre préfet qu'il peut me faire arrêter s'il le veut mais je ne changerai pas d'attitude ".

De nouveau, il est prisonnier puis relaché pour être sévèrement surveillé. Ce qui ne l'empêche pas de continuer à fournir des renseignements avec d'autres résistants.

Janvier 1944 , les allemands décident de l'exécution du Chanoine KIR. Chez lui, Place d'Armes à Dijon, 2 soldats font irruption.Un des deux hommes lui tire dessus mais n'ose pas le tuer. Il a trois blessures, il reste debout.Soigné à la clinique Ste Marthe, il s'y évade.

La guerre est finie, le pays se reconstruit.Le Chanoine KIR se présente aux élections municipales avec comme devise "se nourrir, se vêtir, se loger ".Ainsi, il sera Maire de Dijon pendant 23 ans, puis, député( d'ailleurs le dernier écclésiastique à siéger à l'assembler).

En 1968, sous le tumulte grandissant des étudiants du campus, le printemps s'annonce chaud, le chômage menace; Le Chanoine KIR fait une chute et décède peu de temps après.

Félix KIR fut inhumé à Alise-Ste-Reine, sa terre natale bourguignonne.

QUESTION :

Quel est le dosage pour faire un bon Kir ?

 


 

 

Posté par SOLINE à 17:20 - ART-HISTOIRE - Commentaires [7] - Rétroliens [0] - Permalien [#]

Commentaires

 

Toute la France connaissait le chanoine Kir. Si je me souviens bien il était le doyen des députés, si bien qu'à chaque nouveau mandat il présidait transitoirement l'Assemblée Nationale, le temps du vote pour élire un nouveau Président.

Un Sénateur de l'époque m'a raconté que lorsqu'il se rendait à l'Assemblée, il avait toujours un cabas avec lui contenant une bouteille de vin blanc et une bouteille de liqueur de cassis et il offrait un Kir à ses compagnons de voyage. A l'époque on circulait dans des compartiments de huit personnes.

Posté par Le garde-mots, 25 octobre 2006 à 08:23

 

et lorsqu'il roulait dans Dijon,que ça bouchonnait, il sortait de son auto pour faire la circulation

Posté par soline, 30 octobre 2006 à 18:43

 

recherche

je recherche des documents sur mon grand-père auguste beaudoin qui a fait de la politique et était amis avec le maire kir,je voudrais des infos,je sais qu'il était antiquaire,à dijon
merci

Posté par bernie, 09 novembre 2006 à 22:11

 

Marketting

Bonjour ! J'aimerais savoir à quelle occasion a été crée une petite figurine (façon santon) mais à mettre en pendentif car un petit crochet est fixé dans son dos. La figurine fait entre 3,5 et 4 cm;le député -maire est en soutane, son béret sur la tête et ceint de l'écharpe de maire;une photo est disponible pour plus de précision.
Merci à toute personne ayant des renseignements sur cette figurine, car la démarche paraît curieuse, car le chanaoine était à-priori encore en vie, car elle daterait d'une cinquantaine d'année.
JCR Dijon

Posté par jecroche, 10 janvier 2007 à 16:40

 

A l'office de tourisme de Nolay, nous mettons en place des visites guidées théatralisées, et nous aurions besoin de commentaires du Chanoine Kir, d'anecdotes,...Si vous en avez, pourriez vous me les envoyer ou les mettre sur ce site

Posté par otnolay, 20 juin 2007 à 15:49

 

aux gens de Nolay

au cours d'une réunion politique,les esprits s'échauffent et un opposant au chanoine lui dit : "et d'abord, pourquoi n'êtes-vous pas marié?".
le chanoine Kir lui réponds : " pour pas être cocu! comme toi!".

dites-moi à quand sont prévues vos animations car j'aurai sans doute d'autres anecdotes. et comment se nomment les habitants de Nolay?

Posté par soline, 10 juillet 2007 à 16:01

 

anecdote

pendant les grèves chez TERROT les grévistes lui crièrent CRA CRA CRA il répondit:
je savis que le rouge faisait peur auw taureaux,mais je ne savais pas que le noir faisait
gueuler les vaches.

Posté par pécky, 13 janvier 2008 à 08:04