•••••••••••••••••••••••

images_1_Louise Labé et née en 1524 à Lyon. Elle a été fille et femme de cordelier, métier très courant à l'époque. Louise a fait parti d'un groupe de poésie, dit " l'école lyonnaise " . Elle a peu écrit, trois élégies, 24 sonnets et Debat de Folie et d'Amour.

D'une femme tourmentée et passionnée, ici, je vous offre mon élégie préférée.

 

 

 

      

ô doux regards, ô yeux pleins de beauté

 

 

ô doux regards, ô yeux pleins de beauté,

petits jardins pleins de fleurs amoureuses

où sont d'Amour les flèches dangereuses,

Tant à vous voir mon oeil s'esr arrêté !

barre_decorative_00007_1_

 

 

 

 

Ô coeur félon, ô rude cruauté,

Tant tu me tiens de façons rigoureuses,

Tant j'ai coulé de larmes langoureuses,

Sentant l'ardeur de mon ceur tourmenté !

barre_decorative_00007_1_

 

 

 

Doncques, mes yeux, tant de plaisir avez,

Tant de bons tours par ces yeux recevez ;

Mais toi, mon coeur, plus les vois s'y complaire.

barre_decorative_00007_1_

 

 

 

Plus tu  languis, plus en a de soucis,

Or devinez si je suis aise aussi,

Sentant mon oeil être à mon coeur contraire.

barre_decorative_00007_1_barre_decorative_00007_1_

 

 

 

 

 

 

Et ne peux m'empêcher de continuer, tant que mes yeux pourront larmes épandre.....

à l'heur passé  avec toi regretter,

Et qu'aux sanglots et soupirs résister

Pourra ma voix, et un peu faire entendre;

barre_decorative_00007_1_

 

 

Tant que ma main pourra les cordes tendre

Du mignard luth, pour tes grâces chanter;

Tant que l'esprit se voudra contenter

De ne vouloir rien fors que toi comprendre,

barre_decorative_00007_1_

 

 

Je ne souhaite encore point mourir.

Mais quand mes yeux je sentirai tarir,

Ma voix cassée, et ma main impuissante,

barre_decorative_00007_1_

 

 

Et mon esprit en ce mortel séjour

Ne pouvant plus montrer signe d'amante,

Prierai la mort noircir mon plus clair jour.

barre_decorative_00007_1_barre_decorative_00007_1_

 

Pour le récit " Debat de Folie et d'Amour " , Louise Labé s'est inspirée du " Dialogue des Dieux " de Lucien (auteur satirique grec, vers l'an 130) et de " l'éloge de la folie " de Erasme (humaniste de la Renaissance). Sur le même thème, La Fontaine a écrit la fable " l'amour et la folie ". Après une dispute, La Folie est condamnée à servir de guide à l'Amour.

                       86682259amfolie_jpg_1_

QUESTION :

En quoi consiste le métier de cordelier ? quel est son autre nom ?